Jour de course à Corner Brook, Terre-Neuve

Après l'un des étés les plus secs de ma mémoire, la semaine qui a précédé la course a rapidement compensé le manque de précipitations. Des averses suivies d'averses, puis d'autres averses pour garder les choses dégoulinantes.

Corner Brook a été envahi par des plaques d'immatriculation de Terre-Neuve, de la Nouvelle-Écosse, de l'Île-du-Prince-Édouard et du Nouveau-Brunswick.

De nombreux camions à patins de hayon, des voitures à porte-bagages, et autant de coureurs pratiquant le parcours d'endurance. Cet itinéraire est une piste de 17 km qui met vraiment en valeur le terrain, que j'ai la chance d'appeler mes sentiers locaux.

Je suis actuellement sans Michelle (mon vieux vélo) alors que j'attends avec impatience l'arrivée de Wendy (mon nouveau vélo). Donc, ce week-end, il était temps pour moi de faire le tour des étapes 1 et 4 pour capturer des images de l'événement.

A 11h45, les premiers coureurs étaient partis et j'ai traîné dans mon petit coin niché sur Axemate situé dans l'étape 1, qui est une descente technique difficile dans la vallée de Humber. J'ai commencé à entendre des coureurs s'approcher dans des conditions de piste glissantes se frayer un chemin sur le parcours. Descendre lentement et discuter avec divers spectateurs a été un véritable moment fort avant de me diriger vers Goldmine à l'étape 4.

Je pouvais entendre des spectateurs et des tronçonneuses suivis du bruit familier des coureurs dévalant le sentier.

Je me suis accordé suffisamment de temps pour remonter en toute sécurité le sentier de descente et trouver mes cadres. Alors que je parvenais à environ un tiers du chemin, je pouvais entendre des spectateurs et des tronçonneuses suivis du bruit familier des coureurs dévalant le sentier. C'était le jeu ! La partie inférieure de Goldmine est une section de piste rapide et lisse qui a permis aux coureurs d'augmenter vraiment la vitesse.

Avec toute l'énergie des spectateurs alimentant la dernière partie de la course pour les concurrents, cette heure a vite filé. Avant que je m'en rende compte, j'en sortais trempé, affamé et extrêmement heureux.

Nous avons une communauté de cyclistes vraiment géniale ici sur l'île. Voir près de 70 personnes participer à cet événement - dans de mauvaises conditions météorologiques en plus - était tout simplement incroyable. Avec la construction de nouveaux sentiers et l'augmentation du nombre de personnes qui se lancent dans ce sport, l'avenir du vélo de montagne s'annonce bien.

Un grand merci à St John's Enduro Series, à la West Coast Cycling Association, à Freeride Mountain Sports, à Cycle Solutions NL et à tous les constructeurs de sentiers.

"À votre santé"

Dru

Défenseur local de Mountain Bike Atlantic : Terre-Neuve-et-Labrador

Écrit par Dr Kennedy // Photos par Dru Kennedy Photographie

[colonnes de la galerie="2" taille="complet" ids="2408,2406,2404,2402,2396,2394"]

Actualités en lien :

Follow us on Instagram

Taguez vos meilleures photos et vidéos avec #mtbatlantic pour figurer parmi nos vedettes !